AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Junkiie
Admin ♣ Je suis là pour vous aider

Between us depuis : 15/09/2014
Messages : 1699
Points : 518
Age : 30
Région/pays : IDF / 95 Là ou ya aucun panneaux et où les vous êtes ici disparaissent xD Ah non ça c'est sur paris pardon (a) hein Angie ?
Emploi/Etudes : //
Humeur : bonne
Voir le profil de l'utilisateur http://be-us.forumactif.org/t426-mon-site-graphique#2906
MessageSujet: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   Dim 28 Déc - 13:40
Débat

   Qualité est elle égale à quantité
Après cet article http://www.infinite-rpg.com/qualite-longueur-texte-rpg/#comment-45823 , que pensez vous à présent de la qualité d'un rp. Est il subjectif, à votre avis ? Ne devrait on pas justement respecter le choix d'autrui et faire selon nos préférences ? après tout la liberté s'arrête là ou celle des autres commence non ?

   

_________________

rejoins nous sur don't look at me stranger
ou donne ton avis surprojet HIP - inspiré coeurs rebelles

Rameutons du monde !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ysterling
Membre ♣ J'habite ici

Between us depuis : 11/11/2014
Messages : 152
Points : 122
Age : 44
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   Mar 13 Jan - 15:44
Je suis d'accord avec l'article pour dire que c'est un faux débat. La bonne quantité de lignes ou de mots pour un rp, c'est quand on sent que l'on a dit tout ce que l'on a à dire, et tant pis si la réponse ne fait pas autant de mots que l'on souhaitait. Enfin, il y a peut-être une petite nuance : par politesse, il est de bon ton de donner à son partenaire de quoi rebondir, et c'est généralement mal perçu de sortir 500 mots quand la personnage précédente en fait 1000. À tort, peut-être.
Le problème, peut-être, des roleplays trop longs est que pour atteindre leur objectif de mots, les joueurs font du remplissage. Ils s'intéressent à tous les détails de la psychologie de leur personnage et leur façon de réagir à tout. Mais si cela est en effet très pertinent au début du roleplay pour aider l'autre joueur à mieux cerner le personnage, et encore plus pertinent lorsqu'un événement inattendu survient au cours du roleplay, en revanche, s'il ne se passe pas grand chose, cela devient vraiment ennuyeux de toujours lire la même chose. Cela étant, je suis admirative des joueurs qui maîtrisent vraiment l'art de la description (c'est-à-dire que leur description a la bonne taille, et que c'est vivant, entraînant).
Cela étant, il ne faut pas stigmatiser un roleplay parce qu'il est long. Certaines personnes excellent dans les messages longs, mais elles écrivent si bien que leur roleplay peut être plus agréable à lire que des roleplays parfois très courts mais fumeux. J'ai bien aimé le commentaire sur la question du style et l'idée qu'il y a des partenaires qui nous conviennent mieux que d'autres.
D'un autre côté, les roleplays trop courts ont parfois pour défaut de ne pas fournir d'assez d'éléments à son partenaire. Et c'est plutôt cela qui est énervant : quand on a une réponse à faire mais que l'autre joueur n'a vraiment donné d'éléments pour y répondre. Que ce soient en éléments psychologiques ou en actions.

En revanche, le parallèle avec le jeu de rôle papier ne me semble pas ici pertinent : ce sont deux fonctionnements totalement différents et le jeu de rôle papier n'est pas littéraire : il est oral et spontané, il ressemble plus à une conversation qu'à un roleplay.

Par conséquent, la longueur idéale dépend à la fois du joueur, de son partenaire et du contexte. Il faut également rappeler que la qualité littéraire n'a jamais été la longueur du livre : si certains auteurs étaient en effet très productifs et pouvaient écrire des dizaines de pages par jour, au point d'écrire des romans fleuves, d'autres avaient beaucoup plus de mal à écrire et écrivaient de petits romans. Mais leur texte n'en était pas moins bon : il peut même être bien plus dense, plus complexe, et plus abouti que certains. Certains thèmes ou sujets se prêtent mieux que d'autres à telle ou telle longueur.
Toujours est-il qu'en lisant le récent commentaire de Luna, je me suis vraiment retrouvée. D'abord, j'écrivais très peu, je me forçais à faire les trois ou cinq lignes minimum exigés par les forums où j'étais (et légitimement). Puis, un jour, j'ai découvert les roleplays longs, et j'ai trouvé cela tellement classe que j'ai décidé d'évoluer. Fini les roleplays de dix lignes, bonjour les cinquante ! Puis je suis passée aux mots pour plus de précision.
Et c'est devenu une obsession : je devais dépasser les mille mots, sinon, je trouvais que mon message était nul. J'avais donc recours à la vieille méthode du remplissage pour les sujets les plus dépourvus d'action. Et puis un jour, j'ai pris conscience que cela me bloquait plus qu'autre chose et j'ai donc décidé de ne pas prêter attention au nombre de mots. J'ai commencé à ne les regarder qu'à la fin de ma rédaction, uniquement dans un but statistique. C'est pourquoi, aujourd'hui, la plupart de mes roleplays font 900-1000 mots. Parce que j'ai toujours été du genre à en écrire trop (mes professeurs m'ont souvent reproché mon manque de concision), et parce que j'ai peut-être pris l'habitude d'écrire cette longueur, donc je ne sais plus faire autrement. Dans ma tête, je m'adapte automatiquement à la longueur estimée de mon partenaire, ce qui fait que j'ai souvent à peu près la même longueur que ce que je reçois (souvent un peu plus, d'ailleurs).

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cacahuète
Admin ♣ Je suis là pour vous aider

Between us depuis : 15/09/2014
Messages : 882
Points : 284
Age : 30
Région/pays : Bourgogne, là où on se perd, même avec une carte sous l'pif. Ah nan, ça, on l'fait aussi sur Paris, n'est-ce pas Junkiie ? XD
Emploi/Etudes : J'vends des bonbons Haribo sur l'marché noir ! T'en veux ? ^^
Humeur : J'ai connu mieux ^^
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   Lun 11 Mai - 21:01
Ce débat est des plus usants, car bien souvent, ça fini en "Faire un rp avec tant de lignes, c'est le mieux". Enfin, du moins est-ce le point de vue que j'ai à force de le voir un peu partout XD

Bref, pour ce qui est de donner mon avis sur la chose, je dirai que, sérieusement, tant que les joueurs/partenaires y trouvent leur compte, on n'a rien à dire.

Après, par contre, j'avoue être de ceux qui ont du mal à avoir un partenaire qui ne fait pas un minimum de 400 mots, parce que, pour l'heure, j'ai rarement vu des rp intéressants avec moins de mots que cela. Personnellement, je sais que je peux faire long, mon minimum doit être de 700 mots à présent (et j'ai diminué, avant, je pouvais pas faire moins de 900 mots XD). Lorsque je dois faire plus courts, pour des intrigues ou des rp's en groupe, bien souvent, je trouve ça galère. Aimant décrire l'environnement de mon perso, poser au max' la situation et la psychologie de mon perso, il me faut au moins 700 mots pour être à l'aise. Et puis bon, comme je tente au max' de m'adapter à tout le monde, tant qu'on me fait au moins 400 mots, j'estime que si je fais 700 mots, c'est pas non plus énorme à lire pour mon partenaire.

A part un minimum de 400 mots, tant qu'il n'y a pas des fautes à chaque mot, en face, ça me va. Honnêtement, je juge plus le niveau d'un joueur sur sa capacité à rendre son rp intéressant et à ne pas faire n'importe quoi avec mon perso également (du genre, le jouer à ma place ou prétendre que mon perso pense ceci ou à fait cela de par le passé). Parce que si on me fait 1 000 mots avec des fautes et du grand n'importe quoi, bah, là, je préfère tout mettre en oeuvre pour arrêter ce rp XD

Cependant, bien qu'aimant faire de long rp si cela ne gêne pas la personne en face et si le sujet m'inspire, j'avoue qu'un truc m'embête de plus en plus à présent. C'est les dialogues qui s'étalent dans le temps, à la longue, les répliques s'entrecoupent, et si on veut lire le dialogue tel qu'il est sensé se dérouler, on s'aperçoit que ça n'a plus de sens ^^"

_________________
Fye & Kuro
❝ For all my life... I've wanted strength. I didn't want those things precious to me to be taken away from me anymore. But, to have strength means to invite disaster to come to you. And strength alone can't really protect you. ❞
Revenir en haut Aller en bas
avatar
moodytryme
Membre ♣ J'habite ici

Between us depuis : 10/11/2014
Messages : 23
Points : 31
Age : 26
Région/pays : Montreuil, Ile de France
Emploi/Etudes : Webdesigner / Editrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.infinite-rpg.com
MessageSujet: Re: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   Lun 1 Juin - 19:53
@Ysterling : je me permets de rebondir sur ta remarque sur le fait que le jeu de rôle écrit est littéraire, et te faire remarquer que ce n'est pas toujours le cas ! Personnellement, je me considère comme une roliste "écrivain" comme toi, mais pas parce que j'aime écrire des pavés, mais parce que j'aime les expérimentations littéraires à plusieurs. J'ai adoré faire des RP de 5 lignes, je me vois bien tester du RP par Twitter, ou bien SMS ou messages instantanés pour faire plus long. Mais beaucoup de rôlistes textuels "rolistes" eux jouent pour faire avancer l'histoire, suivre un Maître du jeu, jouer avec les dès et les points.
Je pense que la réponse à ce "faux débat" c'est que justement chacun ses goûts, chacun ses dispositions, donc il suffit simplement de trouver les partenaires de RP qui partagent les mêmes Smile.

_________________

BESOIN DE VOS AVIS sur LE PROJET INFINITE RPG

(Oui j'ai laissé ce gif magnifique en attendant !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ash
Membre ♣ J'habite ici

Between us depuis : 10/11/2014
Messages : 198
Points : 105
Age : 18
Région/pays : provence
Humeur : bonne
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   Jeu 23 Juil - 22:02
Cet éternel débat... xD
Si je peux me permettre de réagir sur un point... N'est-ce pas trop caricatural de vouloir classer les joueurs dans deux cases, rôlistes ou écrivain ? Comme Ysterling, je ne trouve pas que faire un parallèle avec le jdr papier soit très pertinent. Ca peut l'être, mais pas dans tout les cas. Je fais du jdr papier et je joue sur forum, j'écris des textes parfois de 300 mots parfois de 1000. Le fait est que je n'ai pas le même « objectif » dans un cas ou dans l'autre. Et je ne pense pas non plus que les deux « faces » du rpg décrites dans l'article soient antagonistes.
Personnellement, je suis la première à dire que la quantité ne fait pas la qualité. Mais un rp de deux lignes est-il suffisant ? Sans parler de plaisir littéraire ou quoi que ce soit, n'y a t-il pas des informations plus précises à donner au joueur d'en face sur les actions de son personnage ? J'aime tout de même avoir un minimum de « matière » dans la réponse que j'ai en face de la mienne. Les pavés je ne suis pas pour, je n'aime pas qu'on m'impose 600 mots minimum, parce que je vais avoir cette indication en tête pendant que j'écris, et ça va me bloquer, me stresser. J'écris ce que j'ai à écrire, je réponds au joueur d'en face en fonction de sa réponse et puis on voit combien de mots ça donne :p
Les rps sur d'autres plateforme, j'avoue que ça m'attire moins, j'ai l'habitude de l'interface des forums, le reste me semble moins « pratique ». Surtout les SMS, sachant que le trois quart des sms sont bourrés de fautes (volontaires ou non, hein). Sachant que quand je fais du rp, j'attends à la fois le côté « rôliste » (sinon je me contenterai d'écrire des fanfics), et le côté littéraire, parce que j'aime écrire (et que sinon, donc, je me contenterai du jdr papier xD)
Enfin je pense que la meilleure conclusion en effet serait :
Citation :
Je pense que la réponse à ce "faux débat" c'est que justement chacun ses goûts, chacun ses dispositions, donc il suffit simplement de trouver les partenaires de RP qui partagent les mêmes Smile.

_________________
little apple devient Ash
-
Je recherche mes fils & héritiers sur Bloody Crown
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ysterling
Membre ♣ J'habite ici

Between us depuis : 11/11/2014
Messages : 152
Points : 122
Age : 44
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   Ven 24 Juil - 18:37
@Moodytryme : J'ai dit que le JDR papier n'était pas littéraire, mais que le RPG était par opposition forcément littéraire. J'aime aussi intégrer une part de non-littéraire : faire avancer mon personnage avec des lancers de dés, ou des défis à remplir, se plier au MJ (j'aime quand un forum a un gameplay dynamique), et ça ne me dérangerait pas d'avoir un forum RPG (parce que les formats courts type SMS et Twitter obligent à cela) privilégiant les réponses très courtes et dynamiques.

Du coup, je suis d'accord avec Ash pour dire qu'on ne peut pas vraiment distinguer les rolistes et les écrivains, vu qu'ils peuvent être une même personne.
Pour les SMS, pour moi, la grosse limite, c'est qu'il faut avoir l'abonnement téléphone qui permet d'envoyer des sms illimités, sinon, ça coûte cher. Je pense que ça doit être le cas de la majorité des jeunes aujourd'hui, voire des moins-jeunes, mais sait-on jamais. Et pour l'aspect communautaire, on perd un peu, c'est vrai.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?   
Revenir en haut Aller en bas
 

Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Infinite rpg - Qualité du rp = quantité ?
» [Résolu] W7 Quelle quantité de RAM ?
» Qualité téléphone
» La qualité de l'accès internet fournie par les FAI vue par Google
» problème de qualité de ma ligne ADSL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between us :: Partie Entraide
parce qu'on est une communauté
 :: Debats autour du rpg
-